En 1965, les coiffures ont souvent été assez pleines et assez lourdes. Au fur et à mesure que les années passent, chaque ère apporte avec elle de nouvelles modes et coiffures. Dans les années 40, les coiffures à la vague des doigts et les coiffures “peek-a-boo” étaient populaires chez les femmes. Dans les années 70, les shags et les afros étaient populaires. Et dans les années 80, les boucles à effet mouillé, les vagues permanentes et les “spikes” à la gravité qui défient la hauteur étaient à la mode. Les années 60 ont eu quelques tendances de coiffure assez distinctives aussi bien et certaines caractéristiques marquent de manière significative les coiffures de 1965.

1965 ou le volume en vedette

Des termes comme “taquiner” et “ratting” décrivent l’acte de se peigner les cheveux en arrière pour ajouter l’illusion du volume, et beaucoup de coiffures de 1965 en ont exigé beaucoup. Ceci a été réalisé en prenant une mèche de cheveux et en utilisant un peigne ou une brosse pour pousser les cheveux dans la direction opposée de la croissance, essentiellement en les emmêlant, vers le cuir chevelu.

Le peignage à l’envers crée une base de cheveux en désordre semblable à un nid qui est délicatement peignée pour lisser la surface et dissimuler le centre noueux, semblable à celui du coton.

Quelques coiffures qui ont incorporé des taquineries en 1965 étaient des coiffures bouffantes comme la “Bulle” et la “Ruche”.

Avec tout le volume, la taille et les taquineries supplémentaires de 1965, la laque des cheveux était presque toujours nécessaire pour garder ces styles en place. Le terme “laquage”, par rapport à la coiffure, décrivait essentiellement l’acte d’appliquer une laque pour cheveux ferme et collante sur le style jusqu’à l’obtention d’une texture rigide et résistante aux intempéries. Des résultats similaires ont également été obtenus en appliquant plusieurs couches d’un fixatif extra-tenue.

Flips et Bobs

Que les cheveux soient courts ou longs, taquinés ou naturels, les flips et les bobs étaient très populaires chez les femmes dans les années 60. Une coupe de cheveux au carré est fondamentalement une coupe émoussée où les cheveux restent de la même longueur tout autour et tombent sous le cuir chevelu.

Les styles de flip tombaient également sous le cuir chevelu, mais étaient enroulés vers le haut et loin du visage aux extrémités pour créer un “flip” en forme de “J”. Ce style était généralement obtenu en utilisant un gel épais et collant et en mettant les cheveux mouillés dans des rouleaux pendant la nuit.

Styles pour adolescents

Certaines des coiffures les plus populaires pour les adolescentes en 1965 nécessitaient beaucoup moins de travail et d’entretien que les styles portés par les femmes plus matures de l’époque.

Beaucoup d’adolescentes portaient leurs cheveux longs et droits et utilisaient des serre-têtes en plastique ou en tissu élastique pour les maintenir tirés en arrière du front. Les quenouilles étaient aussi courantes chez les jeunes filles, et elles étaient parfois tressées.

Les queues de cheval simples fixées en haut de la tête étaient souvent portées avec ou sans frange, et parfois seules les parties avant et latérales étaient tirées en arrière, laissant les cheveux à l’arrière de la tête libres de tomber librement derrière les épaules.